Pourquoi et comment se servir du growth hacking comme levier de croissance ?

On vous en dit plus sur les secrets du succès du growth hacking pour accélérer la croissance de votre entreprise.

https://pixabay.com/fr/photos/%c3%a9tudiant-dactylographie-clavier-849824/

Sommaire

Pourquoi et comment se servir du growth hacking comme levier de croissance ?

Vous voulez augmenter la viralité de votre entreprise ? Multiplier par 6 vos utilisateurs ? Le growth hacking est la solution.. Son objectif ? Booster rapidement et efficacement la croissance des sociétés via la mise en place de produits et d’actions disruptives. On vous en dit plus sur les clés du succès du growth hacking, cette technique de piratage de la croissance qui vise à accélérer le succès de votre entreprise. 

Qu’est-ce que le growth hacking ?

D’après le livre Hacking growth de Sean Ellis et Morgan Brown « Cette technique n’est autre qu’une approche rigoureuse visant à assurer une croissance rapide du marché par l’expérimentation interfonctionnelle à vitesse élevée ». En d’autres termes, le growth hacking consiste en l’utilisation de l’ensemble des techniques, méthodes marketing et commerciales non traditionnelles qui permettent d’améliorer la croissance et d’augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise sur court ou moyen terme. Le growth hacker ou l’équipe de growth hacking dédiée devra détenir des compétences en marketing, vente et développement technique. La discipline au départ appréhendée par les start up en recherche de techniques peu coûteuses pour améliorer leur croissance est aujourd’hui utilisée par des acteurs de toutes tailles. La clé du succès ? Son incroyable effet levier et sa capacité à propulser des entreprises anonymes sur le devant de la scène en très peu de temps. Attention, cependant la viralité et les autres bénéfices du growth hacking n’apparaissent pas d’un coup de baguette magique mais sont le fruit d’itérations constructives.

Growth hacking et growth marketing, un objectif commun : la croissance !

Le growth marketing – au cœur des stratégies de marketing digital performantes – croise activités innovantes et ensemble de techniques de marketing pures.

Le growth marketing et le growth hacking ont le même objectif : celui d’accélérer la croissance d’une entreprise. Également les deux disciplines regroupent plusieurs points communs : un modèle de sprint agile, les mêmes conditions de performance produit pour pouvoir se lancer, l’appui sur des données quantitatives et qualitatives.

Aujourd’hui le growth marketeur se concentre sur l’analyse des données dont il dispose et suit la méthode AARRR – Acquisition, Activation, Rétention, Recommandation et Revenus – du tunnel de conversion. Les deux disciplines créent et innovent en mettant en place des actions novatrices !

Quelques illustrations de techniques de growth hacking à succès 

Voici quelques exemples de techniques de growth hacking qui ont rencontré un certain succès et ont fait leurs preuves : 

Le referral hack, qui consiste à attirer plus de clients grâce à ses ambassadeurs. 

Dropbox par exemple, a mis en place un hack qui consiste à offrir dans le cadre d’une action de parrainage, un avantage conséquent pour le parrain. Résultat : grâce à cette super astuce Dropbox a augmenté sa croissance de 60%. Autre exemple de referral hack, hotmail et son “ps : I love you”, message envoyé à l’ensemble de ses utilisateurs. Ce hack a été reproduit par de nombreux opérateurs comme Blackberry et sa mention “Message envoyé avec Blackberry”, de la publicité peu coûteuse et efficace. Apple et Android ont également suivi le même modèle.

Les hacks de récompenses. Pour capter l’attention des clients certaines marques œuvrent à la mise en place de processus de récompense (via leurs réseaux sociaux par exemple). Une recette à succès dont on ne doit pas abuser pour éviter de lasser les consommateurs. Par exemple, Leaving social – entreprise de bons d’achats –  offrait à l’origine des deals 100% gratuits en échange d’un partage auprès de 3 amis. Également, Slack a instauré une récompense de 100$ pour tous les utilisateurs payants. Des hacks, qui ont l’intérêt d’attirer du monde et de décupler le nombre d’utilisateurs.

D’autres start up à l’instar de spotify ont misé sur les hack techniques. En 2011, le service de streaming musical a développé un dispositif permettant le partage automatique de musiques sur Facebook. L’ensemble de vos contacts Facebook peu connaître les sons que vous écoutiez.

 Enfin, last but not least, les hacks d’exclusivité, ceux qui font sentir vos utilisateurs comme étant uniques ! C’est le cas de Gmail qui a ses débuts n’était disponible que sur invitation, modèle reproduit plus tard par le réseau social Gens de Confiance et ses parrainages. 

Malgré les contraintes RGPD, le growth hacking a su se réinventer et constitue aujourd’hui un excellent levier de croissance – au sein de la stratégie d’inbound marketing – pour les entreprises qui savent l’utiliser à bon escient et dans les règles de l’art. Les techniques de growth hacking sont nombreuses et de nouvelles incentives de growth hacking voient régulièrement le jour.

Et vous saurez-vous trouver la stratégie de growth hacking qui fera décoller votre business ? Besoin d’aide ? Faites appel à notre équipe d’experts pour vous accompagner sur ce projet. 

Spaag saura vous conseiller dans votre croissance en ligne B2B ou B2C en assurant votre rentabilité. Discutons de vos ambitions.